F1 – Felipe Massa n’abandonne pas : ni la saison, ni son avenir

Felipe Massa

Felipe Massa

Lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée aujourd’hui à Sao Paulo, pour saluer le partenariat entre TNT et la Scuderia Ferrari, Felipe Massa a fait le point sur l’état d’avancement de la Scuderia Ferrari et, une nouvelle fois, sur son avenir.

Beaucoup de questions ont donc concerné la façon dont les derniers tests se sont passés et les perspectives de la Scuderia Ferrari pour le début de la saison. « Il est vrai que chaque année nous faisons moins de tests, donc il devient plus difficile de connaître le niveau entre les différentes équipes », a déclaré Felipe. « L’année dernière nous avons été très bons pendant les tests, et nous sommes arrivés à Melbourne où nous nous sommes retrouvés une seconde derrière la pole position. Je ne vais pas cacher le fait que nous ne sommes pas à 100% satisfaits de ce que nous avons fait lors de ces trois séances d’essais en Espagne et j’aurais préféré être un peu plus rapide. Nous avons une voiture totalement nouvelle et nous devons encore apprendre à la connaitre et pour utiliser tout son potentiel. J’ai une équipe très forte et j’ai une grande foi dans leur capacité à être en mesure de développer le châssis pendant la saison. La vérité est que nous ne découvrirons la situation qu’en Australie où nous serons tous dans les mêmes conditions : peu de carburant dans le réservoir et les pneus tendres sur la voiture. Certes, il y a des équipes qui semblent très fortes comme Red Bull, McLaren et Mercedes et Lotus qui me semble également très rapide. Ensuite, il y a un groupe plus serré qui se battra en quelques dixièmes avec Sauber, Toro Rosso et Force India. Pourtant, je persiste à croire que nous pouvons nous battre pour le podium : c’est la seule pensée que j’ai en tête. Mais nous n’avons plus que quelques jours d’attente supplémentaires pour avoir la réponse ».

En référence à l’expiration de son contrat avec l’équipe de Maranello, le Brésilien a ajouté : « Cette année n’est pas très différente de beaucoup de celles que j’ai connues dans le passé. Ce sera au moins la cinquième fois que je commencerai une saison sans renouveler mon contrat, mais ça ne fait aucune différence pour moi. Je travaille dans le but d’étendre ma relation avec Ferrari qui dure maintenant depuis tant d’années. C’est ma septième année en tant que pilote officiel, mais je n’accorderai pas une seconde de mes pensées à cette question quand je serai dans la voiture. Pour moi, Ferrari est quelque chose de spécial. Par exemple, il est vrai que la première fois que j’ai vu le bureau d’Enzo Ferrari reproduit dans le Musée de Maranello cette année, j’ai ressenti une émotion particulière, même si je fais maintenant partie de cette famille depuis plus de 10 ans ».

Felipe partira ce dimanche pour Melbourne, où il commencera une nouvelle formule 1 saison, sa dixième en tant que pilote officiel, mais la première sans son ami Rubens Barrichello dans le paddock : « Je suis très heureux que Rubens ait décidé de prendre part à une nouvelle aventure en IndyCars. J’ai entendu dire qu’il était triste concernant la façon dont les choses se passent dans son ancienne équipe mais je suis sûr qu’il sera très bon dans sa nouvelle carrière ».